LES CYCLOMOTEURS ANCIENS
Bonjour
Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site des passionnés des anciens cyclomoteurs.
Inscrivez vous et faites nous une petite présentation sympa [obligatoire] pour rejoindre notre grande famille !!
vous accederez ainsi dés 20 messages aux annonces et a la documathéque privée.
A bientot !!

tuto reglage carburateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tuto reglage carburateur

Message  flanfloche le Sam 26 Mar 2016 - 16:19

salut apres avoir lu pas mal de probleme dans le coint des carbu .
je vous est chercher vite fait un cite qui explique comment sa ce regle.
parceque chez certain sa a l air d etre la berezina. j ai lu 2 ou trois tuto j ai pris celui qui me parraissais le plus complet et concis.
comme je ne sais pas si j ai le droit de faire un copier coller du lien.
et si sa vous interesse je peut en ecrire pour de vrai un peut plus adapter a nos ancienne.
meme si sa a deja ete expliquer sa fera pas de mal un petit rapelle .
parceque a ce que je peut lire sa m etonnerais pas que certain serre des c ylindre rare ou sois juste degouter de marcher moin bien avec leur ua19s etc.
n oublier pas que de colection ou pas un deux est un deux temps et sa ce regle de la meme maniere.
bien sure inutile de r apeller que pour partir sur un reglage vaut mieux savoire ou en est sont moteur.
si vos spys de vilo sont pourri et que votre joint de pipe d admission est inexistant sa sert a rien d embeter tout le monde avec vos reglage car il seront impossible trop de differnece entre a chaux et a froid etc...
ps:ce n est que mon avis mais pour ceux qui roule au cotidien il vos peut etre mieux investire dans un carbu ressent et bien regler pour le cotidien et mettre votre joli ua s pour les expo ou le garder bien stocker de coter.car un vieux carbu user avec un boisseaux qui tremble dans sont logement etc c est pas top pour la santer du moteur et les perfs.
voici le lien:
Niveau de cuve :
Vérification obligatoire même sur une moto neuve, expliquée dans le manuel d'utilisation
Gicleur de ralenti :
Le moteur est chaud (entre 60 et 85°), on va prédéterminer la taille du gicleur de ralenti. On commence par ce réglage parce que le circuit de ralenti débite en permanence, quelle que soit l'ouverture du boisseau.
On serre la vis d'air de ralenti (vis de richesse) à fond puis on la dévisse de 2 tours 1/2.

On augmente le régime de ralenti avec la vis de butée de boisseau (vis de ralenti) jusqu'a un régime de ralenti trés élevé.

On laisse le régime moteur se stabiliser et on revisse la vis d'air de ralenti 1/4 de tour par 1/4 de tour jusqu'à sentir une baisse de régime. A chaque 1/4 de tour, il faut attendre que le régime se stabilise.
Quand on a obtenu cette baisse de régime, on revient à la derniere position où le régime moteur était élevé et on ressere de 1/8é de tour.

On controle que le réglage de la vis d'air de ralenti est compris entre 1 et 2 tours à partir de la position "vissé à fond".

S'il y a moins d'un tour, il faut augmenter la taille du gicleur. S'il y a plus de 2 tours, il faut diminuer la taille du gicleur. Et on recommence la procédure...

Quand on a obtenu un résultat correct, on refait tomber le régime de ralenti moteur à une valeur normale (entre 900 et 1500 tours voir plus selon les moteurs...) avec la vis de butée du boisseau.
Gicleur principal :
Le gicleur principal détermine la carburation sur la plage 3/4 à pleine ouverture du boisseau (= de la poignée).

On va se baser sur la couleur de la bougie pour déterminer le bon réglage.
Il ne faut pas utiliser une bougie neuve, mais garder la bougie d'origine déja colorée.
Pour obtenir une coloration parlante de la bougie, il va falloir effectuer ce qu'on appele un arret carburation.

Si vous avez un doute sur la richesse de votre carburation, que vous penser que celle-ci est (vraiment) trop pauvre, pour éviter une détérioration de votre moteur avant d'effectuer ces tests, monter un gicleur plus gros (5/10 points de plus).
Le moteur est chaud, vous choisissez une ligne droite longue et dégager et vous tirez à fond sur l'avant-dernier ou le dernier rapport pendant 20 à 30 secondes (si votre dernier rapport ne prend pas tous ses tours prenez l'avant-dernier). Ensuite, simultanément, vous débrayez, coupez les gaz et le moteur au coupe contact.

Vous demontez la bougie et vous regardez la couleur de l'isolant de l'électrode centrale et du culot. Si l'isolant de l'électrode centrale est sec et marron trés clair à trés clair et le culot de la bougie couvert d'un dépôt sec de suie noire, la carburation à plein régime est correcte.

Si l'isolant de l'électrode centrale est marron foncé (chocolat au lait à chocolat noir) et le culot de la bougie encrassé et humide, la carburation à plein régime est trop riche, il faut monter un gicleur principal plus petit.

Si l'isolant de l'électrode centrale est blanchâtre, la carburation à plein régime est trop pauvre il faut monter un gicleur principal plus gros.

Avant de changer de gicleur pour un plus petit ou un plus gros déterminez la marge (par exemple: culot trés blanchâtre : +5points) pour aller vers le bon gicleur puis affinez de 2 en 2 et recommencez cet "arrét carbu" à chaque changement de gicleur.

Il y a certains symptomes assez visibles d'une carburation trop riche ou trop pauvre pour le gicleur principal :

pour un carburation trop pauvre : quand on accélére au démarrage à fond de poigné, il se produit un "trou" à l'accélération, c'est à dire que le moteur va tomber brutalement dans les tours avant de partir...

carburation trop riche : le moteur va taper son 4 temps : fonctionner irrégulierement sans atteindre sans régime maxi...
On dit aussi que le moteur "broute" en liaison avec le bruit produit : "dddrrreeeeeuuuuu..." et dans une grosse descente logicement il se "débloque" et tape son régime maxi...
Circuit intérmédiaire (aiguille ou puits d'aiguille) :
On va s'attaquer maintenant au point le plus difficile à appréhender, le réglage du circuit intermédiaire contrôlé par l'aiguille (ou le puits d'aiguille sur certains carbus).
Son influence est sensible sur la plage ¼ à ¾ de l'ouverture du boisseau.
Une plage que l'on utilise la plupart du temps.
On vérifie que l'aiguille est positionnée au cran du milieu (3é), on compte les crans à partir du haut (le 5é est le plus bas).

Il faut choisir un chemin dégagé en légére monté pour que le moteur soit toujours en charge. Vous passez le 4é rapport, vous positionnez la poignée de gaz à ¼ de l'ouverture et vous laissez le régime se stabiliser.

Vous êtes en léger sous-régime (la sonorité du moteur est un peu étouffée). Vous tournez lentement la poignée au début, puis plus franchement ensuite en accompagnant la montée en régime jusqu'à ¾ d'ouverture.

Si tout ce passe bien qu'il n'y à ni trous, ni acoups. C'est parfait.

Si le moteur s'étouffe (bweuuu…), (tombe, vous sentez un trou…, comme si vous tombiez en panne d'essence...) avant de prendre ses tours, la carburation du circuit intermédiaire est trop pauvre. Il faut changer la position du clip (4é cran) et réfaire l'essai. Si c'est toujours trop pauvre il faut changer l'aiguille (ou le puits). Evitez d'utiliser le 5é cran.

Si le moteur " balbutie " (bleubleubleu….) avant de prendre ses tours, la carburation du circuit intérmédiaire est trop riche. Il faut changer la position du clip (2é cran) et refaire l'essai. Si c'est toujours trop riche, il faut changer l'aiguille (ou le puits). Eviter d'utiliser le 1er cran.

Si vous avez un doute sur la réaction de votre moteur, et/ou que vous voulez connaître le bruit et le fonctionnement de votre moteur lorsque la carburation est trop riche : à l'arret, au point moteur, bouchez en partie l'arrivé d'air sur la boite à air, et accélérez de ¼ à ¾ d'ouverture de poignée… #

Ce réglage est le plus difficile à réaliser. N'hésitez pas à faire de multiples essais.

Réglage final du circuit de ralenti (vis d'air de ralenti-vis de richesse)

Au début du texte je vous ai parlé de préréglage du circuit de ralenti.

C'était nécessaire pour effectuer les autres réglages. Mais maintenant, on va faire un réglage définitif.
L'intérêt de ce peaufinage est d'obtenir une réponse franche du moteur à l'ouverture rapide de la poignée de gaz.

Le moteur est chaud. Vous vous asseyez sur la moto. Vous étes au point mort. Vous prenez la poignée de gaz à pleine main et vous accélérez franchement. La montée en régime doit étre instantanée.

Si ce n'est pas le cas, corrigez le réglage en vissant ou dévissant (selon le type de réponse obtenue, caractéristique d'une carburation trop riche ou trop pauvre…) par ¼ de tours jusqu'à obtenir la bonne réponse.
Le boisseau :
Si en ouvrant brutalement les gaz il subsiste une petite hésitation, c'est sûrement le boisseau.
Pour s'assurer que c'est bien le boisseau qui est en cause, il suffit de donner un coup de gaz sur seulement la moitié de la course de la poignée.
Si on obtient une bonne réponse, le circuit de ralenti est bien réglé, c'est bien le boisseau qui est en cause.
Si lors de l'ouverture des gaz, les symptômes sont ceux d'une carburation trop riche (bleubleubleu…), changez-le pour un modèle dont la coupe est plus ouverte.

Si les symptômes sont ceux d'une carburation trop pauvre (bweuuu…), changez-le pour un modèle dont la coupe est plus fermée (pour rappel un 5.0 est plus ouvert qu'un 4.0).
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Comme vous avez pu vous en rendre compte au fur et à mesure de la lecture de cet article, on peut symboliser l'influence de chaque élément par une certaine ouverture de la poignée de gaz.

Image IPB

A partir de ces réglages de base, vous pourrez donc adapter votre carburation en fonction des conditions météorologiques, hydrométriques, climatiques et déceler quel élément est responsable d'un dysfonctionnement.

Par exemple : un réglage simple que vous pouvez effectuer à tout moment : avec la vis d'air : quand il pleut ou qu'il fait très froid… vous vissez d'¼ à ½ tours la et inversement quand il fait très chaud vous desserez légérement.

Ce petit réglage permet de conserver par tout temps son moteur et les performances de celui-ci.

Evidement tous ces réglages sont à recontrôler à chaque changement d'une piece moteur majeure (pot, haut moteur, boite à air préparée...)

Souvenez vous qu'il vaut mieux avoir une carburation légérement trop riche que trop pauvre, avec un carburation trop pauvre le moteur risque le serrage...
Alors qu'avec une carburation trop riche, le moteur ne va certes pas fournir tout son potentiel mais il ne s'abîme pas, bien au contraire il est présérvé, c'est pour ca que lors du rodage on régle généralement la carburation plus riche...
Donc dans le doute ou dans tout autre cas mieux vaut laisser une marge penchant vers la richesse...
oups m a tromper le texte entier est aparu je met le lien pour le copiright:http://mecaboite.e-monsite.com/pages/reglages/regler-son-carbu.html

flanfloche
Membre debutant

Nombre de messages : 49
Age : 31
Localisation : SEINE SAINT DENIS
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuto reglage carburateur

Message  flanfloche le Sam 26 Mar 2016 - 16:44

si quelqu un m envoi les photo de carbu tel uas ou autre je peut y inserer les photo avec des fleche pour iluster les visse de reglage et autres grining

flanfloche
Membre debutant

Nombre de messages : 49
Age : 31
Localisation : SEINE SAINT DENIS
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuto reglage carburateur

Message  cavalcone10 le Dim 27 Mar 2016 - 8:13

deja creer mr [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mais rien ne t'empeche d'aller labas commenter Wink
avatar
cavalcone10
Membre VIP
Membre VIP

Nombre de messages : 1510
Localisation : aube
Cyclos : malaguti
Date d'inscription : 20/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuto reglage carburateur

Message  JACK177071 le Dim 27 Mar 2016 - 9:17

bonjour,

beau tuto !!!

et une photo de UA19S avec vue sur les différentes vis de réglage


JACK177071
Documentaliste
Documentaliste

Nombre de messages : 1117
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuto reglage carburateur

Message  flanfloche le Jeu 31 Mar 2016 - 15:49

cavalcone10 a écrit:deja creer mr [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mais rien ne t'empeche d'aller labas commenter Wink
ok
desoler cavalcone bon, sa fait pas de mal de se repeter des fois.
si les admins veule enlever cette page c est bien sur ok pour mois.
je vais de ce pas lire ton post cavalcone 10.
jack merci pour la photo.
elle est dans mon disque dur.

flanfloche
Membre debutant

Nombre de messages : 49
Age : 31
Localisation : SEINE SAINT DENIS
Date d'inscription : 24/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: tuto reglage carburateur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum