LES CYCLOMOTEURS ANCIENS
Bonjour
Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site des passionnés des anciens cyclomoteurs.
Inscrivez vous et faites nous une petite présentation sympa [obligatoire] pour rejoindre notre grande famille !!
vous accederez ainsi dés 20 messages aux annonces et a la documathéque privée.
A bientot !!

PEUGEOT 105 R de 1983

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  Adanedhel31 le Jeu 20 Déc 2018 - 17:09

Merci pour ton aide Gerbal,

Je vais donc m'en tenir à ce plan. En espérant ne pas avoir à ouvrir le bas-moteur et à changer les roulements de vilebrequin !

Pour la réalisation des différentes étapes, je vais également éplucher les autres posts du forum pour y glaner des astuces et conseils Smile

Adanedhel31

Nombre de messages : 18
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  Adanedhel31 le Dim 23 Déc 2018 - 21:40

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je tente de séparer le moteur du cadre pour y voir plus clair.
La manœuvre est simple : il suffit de retirer l'axe fixant le support moteur au cadre et de dévisser les amortisseurs.

Pour les amortisseurs, aucun problème particulier. Par contre les silentblocs en caoutchouc situés à chaque extrémité des amortisseurs ont bien morflé ! Je me demande si ça se change...


Pour ce qui est de l'avant de l'engin, c'est une autre histoire...  Je n'ai pas la clé de la bonne taille pour dévisser l'axe fixant le support moteur au cadre ! Ce doit être un écrou de 15 ou 16 (à mesurer au pied à coulisse) et je n'ai que des clés de 14 et 17...

Qu'à cela ne tienne, je décide de retirer l'axe fixant le support moteur au moteur lui même. En effet, l'écrou de fixation est sur cet axe de taille 17 (celui du bas sur la photo qui suit).



Mais une fois cet axe retiré, il est nécessaire de remonter le support moteur - toujours attaché au cadre - le long de la pipe d'admission, en déplaçant le cadre vers l'arrière. Et là, c'est le garde boue qui heurte le pneu arrière et empêche la manœuvre…

Pas de problème, que des solutions : je décide de virer le garde boue arrière. Ceci implique de retirer les fils électriques alimentant les 2 clignotants et les feux arrière. Pour ce faire, il faut détacher le faisceaux qui est plaqué contre l'intérieur du garde boue par de petites pattes en métal souple. Pour info elles se sont toutes dessoudée lorsque j'ai essayé de les manipuler ! Il faudra que je trouve une solution pour les remplacer ou les refixer au moment du remontage...






Contrôle de l'intérieur des clignotants et du feu arrière puis retrait des fils électriques :








Une fois le faisceau électrique dégagé du garde boue, ce dernier est retiré et mis de côté pour un nettoyage ultérieur.
Le cadre peut alors être retiré du bloc moteur. Il est ainsi plus facile de travailler !


Je passe donc à l'étape suivante qui est normalement le retrait du pot d'échappement pour permettre d'enlever le cylindre du bloc moteur. Malheureusement là non plus je n'ai pas l'outil adéquat pour dévisser. L'écrou qui fixe le collecteur au cylindre est énorme et je vais devoir en prendre les mesures pour trouver la clé qui correspond.
D'ailleurs, s'agit-t-il d'un écrou à dévisser ? Ou suffit-il de tirer le collecteur en direction opposée du cylindre ?








Qu'à cela ne tienne, j'abandonne pour aujourd'hui le retrait du cylindre. Je vais donc me rabattre sur l'inspection du reste de la partie moteur.


Pour commencer, la boîte relai et son bain d'huile. Je vérifie la présence d'huile dans le carter. Il y en a bien, et le niveau est bon. Mais il faudra que je la change car sa couleur ne m'inspire pas. Et de toute façon, je ne connais ni son âge ni son origine !

La chaine et le pignon sont rouillés mais recouvert d'une graisse épaisse et poisseuse. Je les retirerai plus tard pour les dégraisser et dérouiller pour les inspecter de plus près. Par contre je n'ai pas trouvé de maillon avec attache express sur la chaîne. Je devrai donc la retirer avec le pignon et la couronne. Cette dernière semble moins atteinte par la rouille.






Enfin, je jette un œil à l'allumage. Il semble très propre et en très bon état :












Les vis platinées du rupteur sont nickel !




Sur cette photo on voit qu'il y a une sorte de tampon en tissus fixé à l'intérieur. Savez-vous ce que c'est ?




Petite vue sur le démarreur :




Enfin, l'espace situé derrière le volant magnétique semble propre et ne laisse présager d'aucune fuite du joint spi :




J'arrête ici mes investigations pour aujourd'hui. J'ai déjà du travail avec le vario à dérouiller. Il faudra ensuite que je trouve la clé de taille adéquate pour retirer l'embrayage (et oui, il me manque aussi cet outil !), celle pour retirer l'axe de fixation du support moteur au cadre (j'aimerais le démonter également pour le nettoyer plus facilement) et la clé pour dévisser le collecteur d'échappement. Alors je serai en mesure de dégager le cylindre pour un petit nettoyage et le piston pour un décalaminage en règle !

Quant aux clapets je me suis décidé, sur les conseils de certains, à les inspecter. Donc il faudra que je retire la pipe du cylindre et que je prévoie de mettre de nouveaux joints au remontage.

Du travail en perspectives ! Very Happy

Adanedhel31

Nombre de messages : 18
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  JACK177071 le Lun 24 Déc 2018 - 0:41

un allumage en bon état (apparent ..) est toujours une bonne nouvelle .. Very Happy

Il y aura déjà assez de soucis ailleurs mort de rire Non il faut positiver … tout n'est pas toujours aussi terrible rire

JACK177071
Documentaliste
Documentaliste

Nombre de messages : 1885
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  Gerbal le Lun 24 Déc 2018 - 10:52

Le rectangle en feutre sert a huiler la came d'allumage avec une huile fine type machine a coudre. Ton écrou d' échappement est retenu par un clip donc a retirer avant de dévisser l' écrou d' échappement.

Gerbal
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 122
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 30/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  Adanedhel31 le Jeu 3 Jan 2019 - 16:11

Bonjour à tous !

En effet JACK177071, l'allumage semble en bon état et c'est déjà pas mal Laughing

Merci pour cet éclaircissement Gerbal. Est-ce que de l'huile de vaseline pourrait convenir ?
Bien vu pour le clip, je l'avais remarqué. En revanche il est relativement lâche et ne serre pas grand chose...


Voici le programme que je m'étais fixé pour le premier de l'an : dérouillage de la poulie variatrice et démontage du cylindre et du piston.


Première étape : à l'attaque de la rouille !

La poulie variatrice de mon cyclo a mauvaise mine avec sa rouille incrustée dans ses joues et à l'arrière :










Je vais donc essayer de la rendre plus présentable et plus utilisable en lui appliquant un produit dont je n'ai entendu que du bien : le destructeur de rouille JULIEN (ou OT'ROUILLE il me semble) :





L'application sur la pièce à traiter se fera à l'aide d'un pinceau ;



Sans oublier le bol d'eau qui me servira à nettoyer le pinceau et rattraper les coulures involontaires :



Et c'est parti pour un badigeonnage de l'ensemble des parties rouillées (et même un peu plus). Je laisse ensuite le produit agir une paire d'heure avant de frotter la pièce à la laine d'acier. Comme j'avais déjà cette laine sous la main, j'ai décidé de l'utiliser. Mais son extrême finesse ne m'a pas permis de retirer autant de rouille que je l'aurais souhaité :




En effet, après un premier traitement au destructeur de rouille et un bon frottage à la laine d'acier, je juge le résultat mitigé. Je renouvelle donc l'opération. Au final, même si une partie de la rouille a été retirée (surtout sur l'arrière), il semble que la poulie soit bien attaquée et je me demande si j'arriverai à la récupérer :














Qu'en pensez-vous ? J'ai peur que la rouille soit trop profondément incrustée dans le métal des joues et que leur surface ne soit plus suffisamment lisse pour préserver la courroie. Est-il intéressant et envisageable d'essayer de retirer cette rouille au papier à poncer à l'eau ?
Au passage, savez-vous s'il est possible de séparer les éléments de cette poulie, et comment ?


Durant les temps de séchage du destructeur de rouille, je me suis penché sur la partie moteur du cyclo. J'ai commencé par isoler le moteur de la partie cycle qui y est attachée (bras oscillant, pignons, chaine et roue arrière). Ainsi, il sera plus facile de travailler dessus !

Ensuite j'ai voulu démonter l'embrayage à l'aide d'une clé à ruban. MAIS je ne suis pas arrivé à faire accrocher le ruban sur la cloche et il patinait sévèrement ! Du coup, je me suis rendu compte que j'aurais du démonter l'embrayage lorsque la culasse était encore montée sur le cylindre, en m'aidant d'un bloque-piston. Mais ce n'est plus le cas donc j'attendrai d'avoir nettoyé et remonté le moteur avant de m'attaquer à l'embrayage. Idem, je pense que j'aurais du nettoyer l'extérieur du moteur avant d'en séparer les différents éléments. C'est une leçon pour l'avenir  Smile  

Par conséquent, je me rabats sur la partie moteur à proprement parler. Une fois l'écrou de fixation dévissé et le clip retiré, le pot d'échappement vient tout seul. Il est un peu sale et fera l'objet d'un décalaminage (au feu si j'arrive à trouver un endroit où en allumer un, ou bien de manière chimique avec du Décap'four ou du Destop dans le cas contraire). Le cylindre alors libéré est aussitôt retiré. Il est en bon état et subira un petit nettoyage. Quant au piston, il semble lui aussi en bon état :



Je l'ai lui aussi démonté et je le décalaminerai plus tard avec la culasse. L'intérieur du bas moteur à l'air propre et je ne constate pas de jeu latéral de la bielle. Je laisserai donc le bas moteur tranquille après l'avoir simplement isolé avec un sac plastique :




Le kit chaîne, bien que très gras, paraît globalement en bon état :




Je plongerai la chaîne dans le pétrole désaromatisé pour la dégraisser. Les dents du pignon avant semblent en bon état :






Par contre les dents du pignon arrière ont un peu plus vécu. Je vais essayer d'en trouver un en meilleur état. Quant à l'amortisseur en caoutchouc, il me semble bon :





Voilà, c'est tout pour cette journée du 1er de l'an. Je vais maintenant devoir :

- démonter la pipe d'admission pour inspecter les clapets

- décalaminer culasse et piston
- nettoyer le cylindre
- puis vérifier le jeu aux segments avant de remonter le moteur et d'en nettoyer l'extérieur au pétrole désaromatisé

- décalaminer le pot d'échappement

- nettoyer le kit chaine


N'hésitez pas à me faire part de vos remarques !  Very Happy

Julien

Adanedhel31

Nombre de messages : 18
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 08/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: PEUGEOT 105 R de 1983

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum